Tom Barman

"Anyway The Wind Blows"

 

 

En 1991, il commence des études de cinéma à Saint-Lukas (Bruxelles). Deux ans auparavant, il a fondé le groupe de rock dEUS avec lequel il sort les albums suivants: Zea (1993), Worst Case Scenario (1994), My Sister is my Clock (1995), In a Bar under the Sea (1996), The Ideal Crash (1999), Nothing Really Ends (2001).
De 1993 à 1999, il donne près de 600 concerts avec dEUS, en Europe et en Amérique du Nord. Il abandonne ses études, sans pour autant renoncer puisqu'il réalise ses propres video-clips. Turnpike avec Seymour Cassel, est présenté aux festivals de Villa do Conde, Berlin et Rotterdam, et en avant programme de Trainspotting. Prix Best Low Budget‚ au Midem de Cannes en 1998. Il tourne aussi des clips pour d'autres artistes, The Sands, Axelle Red, Arno ou pour l'Opéra de Flandre.
En 1999, Tom Barman décide de prendre une année sabbatique pour écrire et plus tard réaliser son premier long métrage. Il se produit également sur scène, accompagné au piano par Guy Van Nueten, et avec son nouveau groupe, Magnus (avec C.J.Bolland et Peter Vermeersch). A l'occasion, il est aussi DJ. En mars 2004, sort le premier album de Magnus, The Body Gave You Everything, en duo avec Techno CJ Bolland (PIAS). Un album avec dEUS est prévu pour cette année.

"Anyway The Wind Blows". Il y a Chouki, l'artiste hypocondriaque, qui s'apprête à livrer son corps à une ultime (et périlleuse) performance; Lara, une styliste rêveuse, accessoirement violoncelliste et (très peu) mère de famille... Dix personnages ordinaires se rencontrent à une fête, boivent et dansent et causent. Ils rêvent tous d'une autre vie. Le lendemain rien n'a changé...Ou si?

" Il est rare que je me reconnaisse dans les films flamands, je n'y retrouve pas mon univers.
Ça me frustrait de devoir me tourner vers des films espagnols, français, ou vers des
productions américaines ou danoises pour le retrouver. Je raconte une histoire, celle de quelques personnages. Ils vivent à Anvers, et parfois, ils rient d'eux-mêmes. Formellement, j'ai souhaité proposer un contre-poids à des films plus prévisibles, soumis à la loi d'un scénario plus consensuel, non pas que j'ai quelque chose contre ; un bon film est un bon film. A mes yeux, le cinéma doit être bien plus personnel qu'une petite histoire filmée. Je préfère exprimer ma conception de la vie, une atmosphère ou un malaise, laisser la latitude au rêve et à la fantaisie. Ça se situe dans le prolongement de ce que je veux faire avec la musique : émouvoir". Tom Barman

Revue de presse :

"Si Tom Barman n'a cessé de coller et de décoller ses personnages du réel, c'est pour y insuffler un peu de son histoire. Au risque de perdre en chemin l'adhésion du spectateur. Mais la beauté de son geste est à ce prix." Gorin François - Télérama

"Il se dégage de ce premier long métrage de Tom Barman une liberté qui défie tous les codes cinématographiques classiques." T.B. - Studio Magazine

"Autant d'instants fugaces, souvent drôles, que Barman mélange avec une surdose de musique tonique dans le shaker d'une mise en scène "groovy" avant de servir très frappé." Leherpeur Xavier - Cinélive


- Vendredi 7 octobre à 20h00 -
au Diagonal - Montpellier
en présence de Natali Broods et Sam Louwyck
- Samedi 8 octobre à 14h00 -
à l'ABC - Toulouse
accompagné de Natali Broods et Sam Louwyck


LIENS
www.anywaythewindblows.com
http://users.teledisnet.be
www.deus.be
www.hotellounge.com

Tarif - Diagonal : 6,5 € - ABC : 3,5 €

retour